Aller au contenu

Historique

Charles PLUMIER le découvreur des Fuchsias
 

Découverte du premier fuchsia.

On confia à Charles Plumier la conduite de deux expéditions dont le principal but consistait à déterminer les quinquinas, (son écorce fournissait la quinine nécessaire à la guérison du paludisme). C’est vers 1696 que Charles PLUMIER découvrit à Saint Domingue un petit arbuste au nom indigène « molle ecantu », dit buisson de beauté.

Le révérant Charles Plumier dédia cette plante à la mémoire de Leonhart Von Fuchs (1501-1566) : médecin – botaniste bavarois et professeur à l’université de Thuringe «également connu pour sa science des végétaux, et auteur, en 1542 d’un herbier renommé : Historia stirpium, présentant de belles gravures sur bois et des descriptions de plus de 500 plantes, dont plusieurs utilisables en médecine. Quand PLUMIER décrivit le fuchsia en 1703, il décrivit aussi la première espèce connue qu’il nomma « Fuchsia triphylla, flore coccinea », c’est à dire fuchsia à trois feuilles aux fleurs écarlates.

En novembre 1704 ou 1706 selon les sources, Charles PLUMIER s’éteint juste avant son retour du Pérou, victime d’une pleurésie. Le bateau sur lequel il avait embarqué ses herbiers et des plantes (et, qui sait, un spécimen de fuchsia ?), fut coulé au cours du voyage de retour vers l’europe.